Martín sur les traces de Márquez ?

Les statistiques publiées avant ce GP Tissot de Doha sont en tout cas plutôt flatteuses pour le n°89.

1. Jorge Martín (Pramac Racing) s’est adjugé la pole pour son deuxième week-end en MotoGP™. Le dernier pilote à avoir accompli une telle performance n’est autre que Marc Márquez (Repsol Honda Team). C’était à Austin en 2013 et le Catalan allait par la suite s’imposer.

2. Les sept dernières qualifications ont à chaque fois été dominées par un pilote différent : Fabio Quartararo (Aragón), Takaaki Nakagami (Teruel), Pol Espargaró (Europe), Franco Morbidelli (Valence), Miguel Oliveira (Portugal), Francesco Bagnaia (Qatar) et désormais Jorge Martín. La dernière fois qu’une telle série s’était produite, c’était entre les épreuves de Motegi 2002 et de Jerez 2003.

3. C’est également la première fois en 15 ans que trois nouveaux noms intègrent ce cercle de privilégiés sur trois week-ends successifs, après Casey Stoner (Qatar 2006), Chris Vermeulen (Turquie 2006) et Dani Pedrosa (Chine 2006).

4. Le dernier doublé Ducati en qualifications remontait par ailleurs à Aragón 2018 avec Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso.

5. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), déjà crédité du troisième temps samedi dernier, espère empocher sa deuxième victoire d’affilée, comme ça avait le cas en 2017 sur les manches de Losail et de Termas.

6. Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), qui avait dominé les qualifications il y a une semaine, partira cette fois sixième. Il n’a jusqu’à présent jamais enregistré deux podiums consécutifs en catégorie reine.

Francesco Bagnaia, Ducati Lenovo Team, TISSOT Grand Prix of Doha

7. Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), qualifié en septième position, signe les meilleures qualifications d’une Aprilia à Losail. Son objectif est désormais de leur offrir leur tout premier Top 5 sous l’ère MotoGP™.

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini, TISSOT Grand Prix of Doha

8. Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) a eu le droit à ses 13e repêchages et c’est la quatrième fois qu’il parvient à se sauver avec les manches de Montmeló, de Misano 2019 et Losail 2021. Cette neuvième place constitue par ailleurs son meilleur résultat en Q2 depuis le Grand Prix d’Europe, sa seule victoire en MotoGP™ à ce jour.

9. Stefan Bradl (Repsol Honda Team), classé 11e, faisait office de premier représentant Honda. Ça fait deux fois qu’il n’a pas de RCV dans le Top 10 sur la grille de Losail.

Stefan Bradl, Honda Test Team, TISSOT Grand Prix of Doha

10. Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) s’élancera 21e : jamais il n’avait figuré aussi loin.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.