Bagnaia devance Martín pour cette première journée dans le désert

Les pilotes Ducati ont gâché la fête d'Aprilia et ont surtout montré qu'il faudrait compter sur eux cette année

Alors que le Test du Qatar 2024 démarre, un visage familier se retrouve une fois de plus en haut de la feuille des temps après la première journée. Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) a montré qu'il serait cette année encore un candidat à suivre de près avec un tour en 1'52.040, suivi par son dauphin du championnat 2023, Jorge Martín (Prima Pramac Racing), à 0.220s. Aleix Espargaró (Aprilia Racing) était une nouvelle fois dans le rythme des GP24 avec le troisième chrono.

La première journée sur le circuit international de Lusail a mis du temps à démarrer, les conditions désertiques n'étant pas idéales. Le vent a joué un rôle important et il a fallu du temps pour poser la gomme sur une piste fraîchement refaite, mais à mesure que le soleil se couchait, on a assisté à une avalanche de time attack. Pecco Bagnaia a dominé les débats mais reste à distance du 1'51:762, record du tour de Luca Marini (Repsol Honda Team) établi lors de la Q2 du GP du Qatar 2023.

Ducati Lenovo Team, Prima Pramac Racing, Pertamina Enduro VR46 Racing Team et Gresini Racing

La dynamique de Ducati depuis Sepang semble se poursuivre, avec un programme d'essais centré sur la mise au point du nouveau moteur et l'évaluation de différents dispositions de carénages et d'échappement. Pecco Bagnaia et Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) ont tous deux attendu avant de s'élancer sur la machine 100% 2024 et les deux hommes ont trouvé des améliorations immédiates dans leur rythme sur un tour.

Fabio Di Giannantonio (Pertamina Enduro VR46 Racing Team) poursuit sa pré-saison très encourageante avec un cinquième chrono pour confirmer sa performance de Sepang, tandis que Marco Bezzecchi (Pertamina Enduro VR46 Racing Team) se retrouve une fois de plus en dehors du top 10, avec le 11e temps. Chez Gresini Racing, Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP™) s'est adjugé la septième place tandis que Marc Márquez (Gresini Racing MotoGP™) pointait en 16e position en fin de journée. L'octuple Champion du Monde a bouclé 58 tours lundi, ce qui signifie qu'il en a maintenant effectués plus de 280 au guidon de la Desmosedici sans chuter.

Aprilia Racing et Trackhouse Racing

Arborant son élégante livrée 2024, Aprilia peut certainement être encouragé par les performances réalisées ce lundi. Maverick Viñales (Aprilia Racing) a passé une grande partie de la journée au sommet de la feuille des temps avant de rétrograder à la sixième place, tandis qu'Aleix Espargaró (Aprilia Racing) est le mieux placé au troisième rang.

À un moment donné, trois RS-GP verrouillaient le top 3, Raúl Fernández (Trackhouse Racing) ayant surpris tout le monde avant de finalement conclure ce lundi en 12e position.

Red Bull KTM Factory Racing & Red Bull GASGAS Tech3

Les RC16 sont très encourageantes sur les feuilles de temps : Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) est troisième, Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) et le rookie Pedro Acosta (Red Bull GASGAS Tech3) sont tous deux dans les 1'52, ce dernier étant d'ailleurs celui qui a effectué le plus grand nombre de tours (73). Les frustrations d'Augusto Fernández (Red Bull GASGAS Tech3) en pré-saison se sont toutefois poursuivies, le Champion du Monde Moto2™ 2022 se classant 20e tout en étant victime d'une chute et de quelques problèmes techniques plus tôt dans la journée.

Du point de vue des essais, la marque autrichienne a été assez occupée avec deux nouvelles spécifications de moteur plus une gamme de différents réglages aéro au programme, bien qu'il semble que la nouvelle prise d'air n'ait pas fait l'unanimité auprès des pilotes.

Repsol Honda Team et LCR Honda

Les fans de Honda ont de nombreuses raisons de sourire car il semble que le géant japonais ait apporté plusieurs évolutions à la RC213V et que celles-ci ont eu un premier impact. Neuvième, Johann Zarco (Castrol LCR Honda) est leur meilleur représentant de la marque, lui qui a effectué son tour rapide avec le nouveau package aéro et les nouvelles ailettes. Luca Marini a demandé davantage d'appui aérodynamique et l'équipe a répondu rapidement à sa requête. Il semble également que la marque japonaise ait choisi son nouveau moteur, tandis que les quatre pilotes ont utilisé le nouveau bras oscillant construit par Honda eux-mêmes.

Monster Energy Yamaha MotoGP™

Après avoir décroché un top 10 lors de la première journée, ce mardi sera intense selon Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP™), la star de Yamaha cherchant à trouver un moyen de rendre la M1 plus fluide et d'améliorer son grip sur les time attack. C'est le principal problème auquel est confrontée l'usine d'Iwata, et le Champion du Monde 2021 pense qu'ils ont encore pas mal de travail à faire pour atteindre cette prochaine étape.

Le sport le plus passionnant au monde sur le VidéoPass

N’importe quel appareil, n’importe quand, n’importe où ! Grâce au VidéoPass, profitez de chaque seconde de la saison 2024

Abonnez-vous dès maintenant !