Comment les chutes affectent les pilotes MotoGP™ ?

Ce dimanche, Canal+ sort un reportage dans lequel les acteurs de la discipline et leurs proches s'expriment sur ces moments de frisson

Comment les pilotes MotoGP™ font-ils pour remonter sur une moto après une chute à 300km/h ? Ont-ils peur, ou ne serait-ce qu'une petite appréhension au moment de repartir prendre tous les risques pour signer le meilleur chrono ? Que ce soit des légendes comme Valentino Rossi, Jorge Lorenzo ou encore Marc Márquez (Gresini Racing MotoGP™), tous sont tombés à de nombreuses reprises au cours de leur carrière et ont dû en payer des conséquences plus ou moins graves. Pour comprendre comment ces moments sont vécus par les personnes directement concernées, Canal+ a recueilli pour vous le témoignage de nombreux acteurs clés de la discipline ainsi que de leurs proches dans un reportage intitulé « Même pas mal », qui sort ce dimanche 12 mai à 16h00.

Afin de comprendre la psychologie des pilotes et leur résilience après un accident, l'ancien vainqueur de Grand Prix Louis Rossi est parti à la rencontre de Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), Johann Zarco (Catsrol LCR Honda), Marc Márquez (Gresini Racing MotoGP™), Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team), Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing), Pol Espargaró et Jorge Lorenzo, triple Champion du Monde MotoGP™.

Mais ce n'est pas tout ! En effet, « Même pas mal » nous offre également le point de vue de Carlota Espargaró, la femme de Pol, alité pendant plusieurs semaines à l'hôpital début 2023 après une violente sortie de piste à Portimão. Par ailleurs, des équipementiers du MotoGP™ nous expliquent leur manière de travailler pour améliorer la sécurité de ces pilotes qui chutent à des vitesses qu'on n'ose à peine imaginer. Enfin, le médecin du MotoGP™, un chef mécanicien et le patron du team Tech3, Hervé Poncharal, nous livrent leur point de vue sur ces incidents qui peuvent entraver voire détruire la carrière d'un pilote.

Rendez-vous sur Canal+ juste après le Grand Prix de France le dimanche 12 mai à 16h00 pour la première diffusion de « Même pas mal ».