Binder domine un Test du Mugello perturbé par la pluie

16 pilotes seulement ont pris la piste ce lundi en Toscane

Suite aux pluies de la nuit et aux averses qui se sont succédé tout au long de la journée, le Test MotoGP™ du Mugello a été largement perturbé. En effet, seuls 16 des 23 pilotes ont réalisé des chronos, Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) étant le plus rapide avec un tour en 1'47.617, à 33 millièmes de Pedro Acosta (Red Bull GASGAS Tech3).

RED BULL KTM et RED BULL GASGAS TECH3

C'est une bonne chose que Brad Binder ait pris la tête des chronos car cela nous donne l'excuse parfaite pour commencer avec ce qui est probablement l'évolution la plus notable que nous ayons repérée au Mugello aujourd'hui. Comme lors du Test de Jerez, les motos du Pierer Mobility Group étaient dotées d'un nouvel aéro, les modifications consistant essentiellement à gainer l'intégralité du carénage latéral pour en faire une surface totalement lisse. Rendez-vous sur le  MotoGP™ Tech Group  sur Facebook pour plus d'informations sur cet élément.

Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) s'est classé quatrième et a été le deuxième pilote le plus actif en piste (32 tours), tandis qu'Augusto Fernández (Red Bull GASGAS Tech3) est 13e avec son temps effectué sur piste mouillée.

REPSOL HONDA et CASTROL/IDEMITSU HONDA LCR

Luca Marini (Repsol Honda Team) a terminé la journée en troisième position sur la feuille des temps, l'Italien ayant bouclé 40 tours dans des conditions très différentes. Selon nos informations, il n'y avait rien à signaler en termes de nouveautés sur les machines du HRC que nous n'avions pas vu lors du GP d'Italie, la météo ayant limité les programmes de tous les constructeurs.

Sur le plan ergonomique, Luca Marini a été aperçu avec un nouveau couvercle de réservoir pour tenter de gagner en confort sur la RC213V.

Joan Mir (Repsol Honda Team) a déclaré qu'un nouveau moteur allait être testé mais qu'il ne s'agissait que d'un léger changement par rapport à la version actuelle. L'Espagnol a laissé entendre que Honda cherchait à avoir un nouveau moteur prêt pour juillet, alors restez à l'affût dans les semaines à venir.

Johann Zarco (Castrol Honda LCR) et Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda LCR) ont bouclé 58 tours à eux deux mais aucun n'aura réussi à rouler sur le sec.

APRILIA et TRACKHOUSE

Maverick Viñales (Aprilia Racing) se classe sixième et termine la journée en tant que meilleur pilote sur une RS-GP. À noter que la moto du n°12 et de son coéquipier Aleix Espargaró ne semblaient pas être équipées de nouveaux éléments.

Article – Martín signe chez Aprilia Racing pour 2025

Dans le garage de Trackhouse Racing, Raúl Fernández (Trackhouse Raicng) disposait d'une RS-GP 2024 mais l'Espagnol n'a effectué que six tours lundi tout comme son coéquipier Miguel Oliveira (Trackhouse Racing) au cours d'une journée calme pour l'équipe américaine.

MONSTER ENERGY YAMAHA

Alors qu'un Test privé est prévu prochainement à Valence, Alex Rins (Monster Energy Yamaha MotoGP™) et Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP™) ont tous deux effectué moins de 20 tours lundi (aucun sur piste sèche).

Yamaha poursuivra son travail à Valence avant de se rendre à Assen à la fin du mois.

DUCATI LENOVO, PRIMA PRAMAC, GRESINI et PERTAMINA ENDURO VR46

Les deux seuls pilotes Ducati à être sortis de la pitlane et à signer un chrono sont Franco Morbidelli (Prima Pramac Racing) et Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP™). L'Italien et l'Espagnol se classent respectivement 15e et 16e sur la feuille des temps.

Voilà pour ce qui est du Mugello. Rendez-vous à la Cathédrale de la Vitesse du 28 au 30 juin pour le prochain épisode !