La seconde partie de la saison de MotoE™ est lancée à Assen !

Casadei est leader du Championnat du Monde mais tout reste encore à faire dans cette catégorie ultra-disputée

Huit courses disputées, huit de plus à venir. Le Championnat du Monde FIM Enel MotoE™ 2024 est passionnant à suivre jusqu'à présent et c'est loin d'être fini puisque les pilotes et les équipes de la catégorie électrique s'apprêtent à danser sur les hymnes de la Cathédrale de la vitesse pour la cinquième manche.

Avant le Motul TT d'Assen, Mattia Casadei (LCR E-Team) occupe la tête du Championnat d'un rien. En effet, l'Italien a refait surface après un GP de Catalogne décevant en signant une victoire et une deuxième place sur ses terres au Mugello, ce qui lui a permis de prendre la tête de la course au titre. Cependant, son compatriote Kevin Zannoni (Openbank Aspar Team) s'est adjugé le second affrontement pour revenir à seulement six points et tout relancer. Mattia Casadei est déjà monté sur le podium à Assen, et le transalpin espère rester au sommet de la hiérarchie samedi soir.

Mattia Casadei et Kevin Zannoni sont les principaux acteurs de la course au championnat 2024, alors qu'Oscar Gutierrez (Axxis-MSI) et Nicholas Spinelli (Tech3 E-Racing) débarquent aux Pays-Bas en espérant un bien meilleur week-end qu'en Italie. Seulement 10e et 11e au Mugello, Oscar Gutierrez a réalisé ses pires performances de la saison tout comme Nicholas Spinelli, neuvième et 10e. Il est temps de réagir à Assen.

Cinquième, Héctor Garzó (Dynavolt Intact GP MotoE™) est désormais à égalité de points avec Nicholas Spinelli (88 chacun) après être monté sur le podium en Toscane, ce qu'il n'était plus parvenu à faire depuis ses deux deuxièmes places à Portimão. Le Brésilien Eric Granado (LCR E-Team) a quant à lui décroché une troisième place en course 2, ce qui lui permet d'envisager une remontée au classement dans la seconde moitié de la saison.

Matteo Ferrari (Felo Gresini MotoE™), double vainqueur à Assen l'an dernier, a obtenu son meilleur résultat de la campagne au Mugello avec une septième place, alors que le tout premier vainqueur de la coupe vise un retour sur le podium sur son terrain de prédilection. Alessandro Zaccone (Tech3 E-Racing) pourrait également être à surveiller après une performance impressionnante au Mugello, où il a signé la pole position et un podium.

Comme toujours, deux courses MotoE™ sont au programme ce week-end ainsi que deux supplémentaires en Allemagne. Préparez-vous pour un back-to-back déterminant !