Moto3™ : Alonso frappe un grand coup au Sachsenring

En parfaite maîtrise de son sujet, le Colombien triomphe devant Furusato et Ortolá et accroît son avance au Championnat du Monde

 

Les pilotes Moto3™ étaient les premiers à disputer leur course du Grand Prix Liqui Moly Motorrad d'Allemagne ce matin au Sachsenring. Au bout du suspense sur ce court tracé, David Alonso (CFMOTO Aspar Team) s'offre les 25 points de la victoire devant Taiyo Furusato (Honda Team Asia) et Iván Ortolá (MT Helmets MSI). Retour sur cette première bataille de la journée dans la Saxe.

Veijer à terre

Tout avait pourtant parfaitement démarré pour Collin Veijer (Liqui Moly Husqvarna Intact GP). Parti de la pole, le Néerlandais s'offre le holeshot devant Luca Lunetta (SIC58 Squadra Corse), qui se fera rapidement déposséder de la deuxième place par un David Muñoz (BOE Motorsports) pourtant sixième sur la grille. Après un départ poussif, David Alonso remonte au troisième rang à la fin du premier tour. Ultra-rapide depuis le début du week-end et revanchard après avoir manqué la victoire sur le fil chez lui à Assen la semaine dernière, Collin Veijer part à la faute au virage 11 dans la deuxième boucle alors qu'il menait la course. Ce rebondissement permet à David Muñoz de récupérer les commandes du GP mais David Alonso l'en dépossède immédiatement.

Furusato incisif

À l'attaque pour retrouver la tête, David Muñoz manque de chuter au virage 7 et emmène Taiyo Furusato dans le bac à gravier. Fort heureusement, le Japonais parvient à rester sur ses roues et garder une place dans ce groupe de 12 pilotes. À la mi-course, nouvelle chaleur parmi les leaders puisqu'Ángel Piqueras (Leopard Racing) écarte sur Jacob Roulstone (Red Bull GASGAS Tech3), qui évite miraculeusement la chute mais repart en queue de peloton. David Alonso n'est pas inquiété en tête de la course mais derrière lui, on assiste à de nombreuses passes d'armes notamment pour la deuxième place. José Rueda en hérite aux dépens de Taiyo Furusato mais le Japonais contre immédiatement et passe même brièvement aux commandes du Grand Prix à six tours de l'arrivée.

Alonso impérial

Dans le final, sept hommes se détachent et semblent partis pour se disputer la victoire avec parmi eux Iván Ortolá, auteur d'une formidable remontée après être parti 12e et passé par le Long Lap. José Rueda semble le mieux placé pour aller chercher le leader mais l'Espagnol est victime d'une chute au premier virage dans l'avant-dernier tour qui réduit à néant ses espoirs de victoire. David Alonso entame la dernière boucle en tête mais Taiyo Furusato est à l'affût dans la roue du Colombien. Trop offensif, le pilote Honda Team Asia manque de chuter et assure finalement la deuxième place derrière le leader du Championnat du Monde pendant qu'Iván Ortolá complète le podium.

La suite du top 10

Adrián Fernández (Leopard Racing) est quatrième de ce Grand Prix devant Ángel Piqueras, qui s'élançait 14e. Ryusei Yamanaka (MT Helmets MSI) est sixième devant un Daniel Holgado (Red Bull GASGAS Tech3) qu'on n'a jamais vraiment senti en mesure d'attaquer. David Muñoz est huitième devant Tatsuki Suzuki (Liqui Moly Husqvarna Intact GP) ainsi que Scott Ogden (MLav Racing), qui ferme la marche dans ce top 10. On notera également les chutes de Noah Dettwiler (CIP Green Power), Jacob Roulstone et Luca Lunetta.

Le point au classement

David Alonso aborde la trêve estivale avec une avance confortable de 59 points au Championnat du Monde sur Iván Ortolá, qui s'empare de la deuxième place. Daniel Holgado est troisième, à une unité de son compatriote. Le n°96 dispose de cinq longueurs d'avance sur Collin Veijer.

Place désormais à une trêve estivale bien méritée ! Rendez-vous dans quatre semaines pour un Grand Prix de Grande-Bretagne historique !

Le top 10 :

1

David Alonso (CFMOTO Aspar Team)

 

2

Taiyo Furusato (Honda Team Asia)

+0.187

3

Iván Ortolá (MT Helmets MSI)

+0.339

4

Adrián Fernández (Leopard Racing)

+2.362

5

Ángel Piqueras (Leopard Racing)

+2.438

6

Ryusei Yamanaka (MT Helmets MSI)

+3.786

7

Daniel Holgado (Red Bull GASGAS Tech3)

+3.869

8

David Muñoz (BOE Motorsports)

+5.461

9

Tatsuki Suzuki (Liqui Moly Husqvarna Intact GP)

+5.685

10

Scott Ogden (MLav Racing)

+5.817

 

Cliquez ici pour accéder aux résultats.