27 ans plus tard, les frères Márquez marquent l'histoire

Deuxième et troisième du GP d'Allemagne, Marc et Alex Márquez ont réalisé une performance qu'on n'avait plus vue depuis le GP d'Imola 1997

Le Grand Prix Liqui Moly Motorrad d'Allemagne a été mémorable et nous a offert de nombreux sujets de discussion. Le dimanche a vu l'aboutissement de trois jours d'action frénétique avec une victoire de Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) après la chute de Jorge Martín (Prima Pramac Racing) en fin de course. Un autre point important de la course est qu'après 30 tours palpitants autour du Sachsenring, Marc et Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP™) sont entrés dans l'histoire.

En effet, pour la première fois en 27 ans en catégorie reine et la première dans l'ère MotoGP™, deux frères sont montés sur le podium, Marc terminant deuxième devant Alex. Ce n'était pas un secret que les deux pilotes de Cervera rêvaient de partager le podium un jour. Ils avaient déjà marqué l'histoire en remportant des courses lors du même Grand Prix et en devenant Champions du Monde la même saison (2014 et 2019) dans des catégories différentes, mais ils n'étaient jamais monté sur le même podium. Au début du week-end, nul ne laissait présager qu'un telle performance était envisageable.

Les attentes étaient immenses autour de Marc Márquez en Allemagne. Vainqueur à 11 reprises et invaincu sur ce tracé avant le week-end, le pilote espagnol abordait la course avec le statut de favori. Cependant, le début du week-end s'est avéré plus tumultueux que prévu. En effet, le n°93 a chuté à deux reprises le vendredi dont une fois violemment en Practice au virage 11, provoquant une fracture de l'index de la main gauche, une forte contusion des côtes et un passage en Q1 pour l'Espagnol.

Le samedi n'a pas été plus facile pour l'octuple Champion du Monde. Bien que très endolori, il a fait de son mieux pour atteindre la Q2 mais a été gêné dans son dernier effort par Stefan Bradl (Honda Test Team) et a dû se contenter de la 13e place sur la grille de départ. Malgré cela, il est parvenu à remonter et à marquer des points en Tissot Sprint avec une honorable sixième place.

De son côté, Alex Márquez a connu un week-end plus calme jusqu'à la Q2. En effet, le double Champion du Monde a subi une lourde chute lors des qualifications, ce qui l'a contraint à affronter la journée de course dans la douleur. Malgré cela, le n°73 était mieux placé que son frangin puisqu'il s'élançait de la cinquième position. Le pilote de 28 ans a eu plus de mal à s'illustrer en Tissot Sprint, de laquelle il s'est classé neuvième. Au vu de tout cela, il y avait peu de chances de voir ce week-end au Sachsenring se terminer de si belle manière pour les frères Márquez. Cependant, avec ces pilotes MotoGP™, tout est possible.

Marc Márquez, qui a connu d'autres difficultés pendant la course avec notamment une collision avec Franco Morbidelli (Prima Pramac Racing) qui lui a coûté un carénage, a réussi à gagner neuf positions et rattraper Alex, qui occupait la troisième place. On a assisté à un duel entre frères pour la dernière place sur le podium, et tout portait à croire qu'un d'entre eux manquerait à l'appel dans le top 3.

Cependant, une chute du leader Jorge Martin dans l'avant-dernier-tour a donné aux deux frères la chance de partager le podium pour la première fois. Les deux hommes ont offert à Gresini son premier double podium en MotoGP™ et ont réécrit un chapitre de l'histoire 27 ans plus tard.

La dernière paire de frères à avoir partagé un podium en catégorie reine était les pilotes japonais Nobuatsu et Takuma Aoki lors du Grand Prix d'Imola 1997. À l'époque, les deux hommes pilotaient tous deux une Honda. Nobuatsu s'était classé deuxième de cette course derrière Mick Doohan tandis que Takuma complétait le podium.

Avec encore 13 Grands Prix à disputer cette saison, les frères Marquez peuvent-ils continuer d'écrire l'histoire ? Leur prochaine occasion se présentera le premier week-end d'août à Silverstone. Un rendez-vous à ne pas manquer !

PLEIN GAZ À MOITIÉ PRIX

Profitez de la seconde partie de la saison 2024 avec 50% de réduction sur le VidéoPass MotoGP™

Je m'abonne !