Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 jours ago
By motogp.com

La lutte se resserre avant Le Mans

Le leader Valentino Rossi, Maverick Viñales, Marc Márquez et Dani Pedrosa se tiennent en tout juste dix points avant de se rendre au Mans.

L’histoire du Mans a toujours été étroitement liée aux sports mécaniques et c’est justement sur son tracé Bugatti - récemment resurfacé - que les pilotes du MotoGP™ se donneront rendez-vous en fin de semaine pour y disputer la cinquième épreuve de la saison.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Pedrosa triomphe pour la 3000e

À Jerez, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) s’était vu récompensé de la victoire après avoir dominé les deux journées d’essais. L’Espagnol était ainsi devenu le premier pilote à s’être illustré au moins une fois sur seize années consécutives. Revigoré par ce record et par le fait d’avoir remporté la 3000e course de l’histoire, le Catalan espère à présent poursuivre sur cette lancée, sachant que ce dernier sortait d’une victoire à Jerez, la dernière fois où il s’était imposé au Mans. C’était en 2013 ! Son coéquipier Marc Márquez (Repsol Honda Team) sera également à surveiller. Le Champion du Monde avait dû se contenter d’une deuxième place en Andalousie – voyant que bien son adversaire n’était pas décidé à rendre les armes, mais le natif de Cervera entend bien prendre sa revanche sur ce circuit où il avait triomphé en 2014. Marc Márquez et Dani Pedrosa, revenus à respectivement quatre et dix points de Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), ont en tout cas été les grands bénéficiaires du Grand Prix Red Bull d’Espagne.

Support for this video player will be discontinued soon.

Lorenzo hisse sa Ducati sur le podium à Jerez

Jorge Lorenzo (Ducati Team) vient quant à lui d’inscrire son premier podium avec Ducati, sur cette piste de Jerez qu’il affectionne. Après avoir connu des débuts quelque peu compliqués, cette troisième position avait d’ailleurs presque des airs de victoire et le Majorquin se verrait bien enchaîner avec un autre bon résultat au Mans, rendez-vous qui lui a particulièrement réussi par le passé. Auteur de six victoires - dont deux ces dernières années, sans oublier ce triomphe sous la pluie en 2009, Jorge Lorenzo est ainsi le pilote du MotoGP™ qui a le plus brillé dans la Sarthe. Andrea Dovizioso, qui reste sur un Top 5, pourrait lui aussi venir se mêler à la lutte aux avant-postes, d’autant plus que l’Italien a toujours affiché un bon rythme sur le tracé Bugatti.

Mais il faudra également compter sur les représentants Yamaha, qui avaient marqué le pas à Jerez comme en témoignent ces sixième et dixième places. En soif de revanche, la marque aux diapasons pourrait en effet avoir l’occasion de se refaire au Mans, puisque ce circuit lui est plutôt favorable depuis quelques années. Par ailleurs ses pilotes en gardent d’assez bons souvenirs. Valentino Rossi y a gagné trois fois et reste leader du Championnat pour deux points. De son côté, Maverick Viñales y avait remporté son premier succès en 2011, époque à laquelle il courait en 125cc et l’Espagnol y avait enregistré son premier podium en MotoGP™ il y a tout juste un an.

Lors de ce rendez-vous, les regards seront de plus tournés vers nos tricolores, à commencer par Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), qui ne cesse d’étonner depuis le lancement de la campagne 2017. La nouvelle recrue du team Monster Yamaha Tech3 a même été chercher une quatrième place lors de l’ultime épreuve ; résultat qui lui permettait de s’emparer des rênes au classement satellite. Et en catégorie reine, la France comptera deux autres représentants Loris Baz (Reale Avintia Racing) et Sylvain Guintoli (Team Suzuki Ecstar), nommé remplaçant d’Álex Rins, qui continue de récupérer d’une blessure au bras.

Cal Crutchlow (LCR Honda), parti à la faute sur la piste andalouse, pourrait enfin avoir un coup à jouer, qui plus est si la pluie s’invite ce dimanche. Même chose pour Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team), qui s’était mis en évidence lors du récent Test à Jerez, pour Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS), Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) ou encore Álvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team).

Red Bull KTM Factory Racing réduit peu à peu l’écart pour sa part, preuve en est : Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) n’était pas si loin de la Q2 et Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing) a ramené de nouveaux points au constructeur autrichien dans le cadre du Grand Prix Red Bull d’Espagne.

Les premiers essais libres MotoGP™, qui débuteront vendredi 19 mai à 9h55 (heure locale) sur le tracé Bugatti, seront à suivre en direct avec le VidéoPass et le TimingPass, utilisables sur le web comme sur l’App Officielle du MotoGP !

Recommandés