Achat de billets
Achat VidéoPass
News
2 jours ago
By motogp.com

2020, une année charnière pour de nombreux pilotes…

Quartararo, Petrucci, Oliveira, Miller, P.Espargaró : tous disputeront leur dernière année dans leur team actuel.

Dans tout juste une semaine, la campagne 2020 du MotoGP™ sera officiellement lancée sur la piste de Jerez ; une saison très attendue à divers égards. Tout d’abord, il s’agira d’une année charnière pour nombreux pilotes, entre ceux qui changeront de marque et ceux promus au sein de teams officiels à compter de 2021 : certains se sentiront ainsi particulièrement observés.

Parmi lesquels, Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). Le Niçois en aura mis plein la vue en 2019. Six poles, sept podiums et meilleur représentant d’une équipe satellite… à vrai dire, personne ne s’attendait à voir le rookie à un tel niveau. Annoncé comme un des grands rivaux de Marc Márquez (Repsol Honda Team) – pilote qu’il a d’ailleurs eu l’occasion de venir titiller sur certaines courses, le Français a su convaincre Yamaha de lui confier le guidon de son idole Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), rien que ça ! Mais pour le Français, pas question de se mettre plus de pression pour autant. Objectif ? Faire encore mieux en 2020, pour peut-être viser le titre et prouver à la marque aux diapasons qu’ils ont eu raison de lui faire confiance. Et le tricolore a désormais le matériel nécessaire pour franchir le pas.

Outre ‘El Diablo’, il s’agira également d’une année de transition pour un autre pilote qu’il connaît très bien : Jack Miller (Pramac Racing). Officialisé chez les rouges, l’Australien s’apprête à suivre les traces de ses compatriotes Troy Bayliss et Casey Stoner. Mais avant ça, il y a encore quelques rendez-vous à disputer sous les couleurs de Pramac Racing et le natif de Townsville, auteur de cinq podiums en 2019 entend bien en décrocher davantage histoire de confirmer son statut de pilote en devenir.

Miller, un rêve ‘qui devient réalité’

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3) est un peu dans la même situation. Et pour cause dans tout juste un an, il migrera vers l’équipe n°1 pour y retrouver Brad Binder, à qui il a déjà été associé le temps de trois saisons. Le Portugais sera au passage, le pilote le plus expérimenté au guidon de la RC16 ; un rôle qu’il compte tenir du mieux possible, en allant chercher quelques Tops 6. Sans compter qu’une certaine émulation pour naître vis-à-vis de Brad Binder, directement placé dans la structure Red Bull KTM Factory Racing.

« Une place dans un team usine, ça a encore plus de poids »

… Et puis il y a ceux qui changent carrément de marques, à l’image de Danilo Petrucci (Ducati Team), qui récupérera le guidon laissé vacant par Miguel Oliveira. Une machine qu’il devra apprendre à dompter, mais l’Italien dispose maintenant d’un certain bagage en MotoGP™. En attendant, il sera intéressant de voir ce dont le transalpin, libéré d’un poids, sera capable face à Andrea Dovizioso et Jack Miller.

Pour ce qui est de Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), on ne connaît pas encore sa destination, en tout cas une chose est sûre : le Catalan ne fera pas plus partie de la formation KTM, après quatre années de bons et loyaux services. Mais avant de se lancer à l’assaut d’un nouveau défi, le Champion du Monde Moto2™ 2013 - pressenti pour être le coéquipier de Marc Márquez (Repsol Honda Team) - aura à cœur de faire briller la firme autrichienne. Il s’agit de conclure sur une bonne note et de se mettre dans des bonnes conditions pour la suite.  

P.Espargaró : « La moto rêvée pour se battre pour le titre »

Bref 2020 promet d’être équipe, d’autant que ce calendrier condensé ne permettra aucune erreur. Alors soyez des nôtres… MotoGP™ is back !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.