Achat de billets
Achat VidéoPass
News
22 jours ago
By motogp.com

Les points négatifs de l’association Márquez – P.Espargaró

Álex Crivillé évoque cette fois les mauvais côtés que soulève un tel binôme.

Ce mardi, Álex Crivillé – légende ayant fait partie du team Repsol Honda et désormais consultant – prenait position quant aux points positifs de la nouvelle association que formeront Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) et Marc Márquez (Repsol Honda Team). À présent, le Catalan se penche davantage sur ses côtés négatifs…

L’attitude de Marc si Pol parvient à se rapprocher de son niveau
« Marc aime les pilotes qui ne lui font pas d’ombre et qu’il peut contrôler, en revanche Honda non ! Honda veut un pilote qui soit compétitif et capable de gagner, si jamais Marc n’y arrive pas pour quelconque raison, et dans ce cas ils ont pensé à Pol. »

« Oui Marc veut d’un pilote certes compétitif, mais pas plus que lui, sinon ça risque de le déranger. Mais d’une façon ou d’une autre, je pense que Marc est le plus rapide, le Champion du Monde et un des meilleurs pilotes de l’histoire et je suis prêt à parier que ce n’est pas prêt de s’arrêter. »

La réputation de la RC213V comme étant ‘la moto la plus compliquée à piloter de la grille’
« Il faut avoir conscience que la Honda est la moto la plus compliquée à piloter, bien plus que la Ducati. Mais c’est aussi la plus complète, la plus performante et la plus rapide ; chose que Pol sait parfaitement. »

Les frictions du passé et supériorité de Marc au sein de l’équipe
« Je pense qu’ils vont repartir sur de bonnes bases et c’est tout, c’est dans l’intérêt de tous. Si Pol est dans le coup, ça leur permettra de faire évoluer la moto, tout en coïncidant sur de nombreux aspects techniques. Pol est un garçon intelligent, il sait que Marc y est pour beaucoup. Bien évidemment, il aura une moto identique à celle de Marc, la meilleure qu’il soit, mais le Champion du Monde en titre, c’est Marc. Il n’y a pas de préférences au sein du HRC, mais à lui de trouver sa place dans cette équipe. »

L’adaptation de Pol et la gestion de l’aspect psychologique vis-à-vis de Marc
« Bien sûr qu’il va s’y adapter, car il a le style qui va avec. Il s’agira plutôt d’apprendre à gérer la pression, sachant qu’à ses côtés il y a une pointure nommée Marc Márquez, capable de signer le meilleur temps dès son deuxième tour, alors que vous, vous en êtes à peine au stade mise en régime. C’est un piège dans lequel il ne devra pas tomber. »

Le risque de chutes pendant son adaptation
« Parfois, c’est inévitable. On n’a beau pas y penser, mais quand vous flirtez avec les limites, ce sont des choses qui arrivent, même aux plus grands champions. Ça fait partie du jeu, ils savent ce à quoi ils sont exposés. »

Le transfert d’Álex Márquez avant même qu’il ne dispute une course avec Repsol Honda
« Sur le moment, vous pouvez un peu mal le prendre. Vous vous dites un peu… ‘Quoi, ils ne me font pas confiance ?’ Mais bon, ils vont lui donner une moto quasiment officielle. Et puis il est jeune, c’est sa première année. J’espère que tout se passera bien. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés