Achat de billets
Achat VidéoPass
News
15 jours ago
By motogp.com

Le GP de la dernière chance pour les adversaires de Mir

Fabio Quartararo et Alex Rins ont bien conscience qu’ils n’ont plus le choix pour empêcher le Majorquin d’être sacré ce week-end.

Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) et Takaak Nakagami (LCR Honda Idemitsu) étaient réunis ce jeudi, pour nous livrer leur état d’esprit en amont de ce GP de Valence : une épreuve à l’issue de laquelle Joan Mir pourrait d’ores et déjà être sacré Champion du Monde, au vu de ces 37 points d’avance.

Cette opportunité, le Majorquin compte en tout cas bien la saisir. « Oui c’est un week-end spécial, car nous disposons de notre première balle de match, reconnaît-il. Mais ça veut dire que nous accompli du bon boulot et honnêtement je me sens bien. Nous disposons d’une confortable avance. Bien sûr, rien n’est fait, d’autant plus que les autres vont certainement améliorer leurs performances. À voir, malgré tout je pense que nous avons un peu de marge. »  


Pour Fabio Quartararo, plus le choix : il faut gagner et espérer un éventuel faux-pas de son adversaire. « C’est la seule solution, explique-t-il. Nous avons traversé des moments difficiles, à nous désormais de prendre plaisir sur la moto, car les choses viennent plus naturellement de cette manière. Je pense que nous devons mieux nous qualifier, mais qu’il faut surtout se concentrer sur la course pour viser la victoire. C’est ce qu’il faut, pour oser repousser tout ça jusqu’à Portimão ! »

Alex Rins a également conscience que le challenge ne s’annonce pas évident, mais entend bien se battre : « On se doit d’essayer de gagner, si nous voulons réduire cet écart vis-à-vis de Joan. Il a démontré qu’il était très régulier. Néanmoins, ma priorité serait de travailler sur mes réglages, car sur les derniers tours j’étais un peu plus en difficulté. J’espère que nous pourrons faire une belle course, » s’exclame le Catalan.

Maverick Viñales semble de son côté résigné, bien qu’il soit encore mathématiquement en lice pour le titre. « C’est fait, Joan n’a qu’à inscrire quelques points, confesse-t-il. Notre objectif sont advantage centré dorénavant sur 2021, car nous ne pouvons pas continué de cette façon. Les Yamaha ne marchent que lorsqu’il y a du grip ! Alors tentons de mettre à profit ces deux tracés radicalement différents qui nous attendent, pour essayer de trouver de nouvelles choses. »

À défaut de pouvoir toujours prétendre à la couronne mondiale, Pol Espargaró et Takaaki Nakagami se disputeront quant à eux la septième place. L’un comme l’autre l’ont d’ailleurs pointé, avec une touche d’humour, tout en admettant vouloir arracher le meilleur résultat possible sur cette piste. Tous ces pilotes se retrouveront à présent ce vendredi à 10h55 pour la première séance d’essais libres.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

GP de Valence : La conférence du jeudi en intégralité...