Achat de billets
Achat VidéoPass
News
1 jour ago
By motogp.com

Mir : « Márquez reste le favori ! »

Le Majorquin, qui aura à cœur de défendre sa couronne, est bien conscient du challenge qui l’attend en 2021.

Après Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), c’était au tour de Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) de se prêter au jeu des questions / réponses via Zoom. L’an passé, le Majorquin s’était démarqué grâce à sa régularité pour aller chercher le titre et ce dernier n’entend pas changer de stratégie, tout en désignant une nouvelle fois Marc Márquez comme l’homme à battre.

« Pour moi, il est le favori, car il est celui qui a le plus d’expérience, de titres et surtout la vitesse. Si on en fait abstraction, probablement moi, je n’en vois pas d’autres. Néanmoins à ses côtés en piste, il est clairement le favori, reconnaît le pilote ibérique - qui devrait d’ailleurs annoncer prochainement s’il conserve ou pas son numéro. Pour ma part, j’ai encore beaucoup à démontrer. C’est vrai que nous avons gagné le Championnat la saison passée. Mais c’était davantage grâce à notre régularité et notre intelligence qu’à notre vitesse. Sur le papier, nous disposons des bons outils pour défendre notre statut. Après notre marge de progression n’est pas la même que celle des pilotes avec plus d’expérience. »

Mir impatient de défier Márquez en 2021

Mais d’autres noms entendent bien s’inviter dans cette rivalité, à l’image de son propre coéquipier Alex Rins, qui pourrait constituer à vrai dire un danger, maintenant qu’il est totalement remis de son épaule. « Il sera tout aussi fort que la précédente édition. Certes, il était blessé sur les premières courses, mais progressivement il est monté en puissance et on se battait régulièrement l’un contre l’autre en course, précise-t-il. Tout le monde commet des erreurs, les chutes font partie des risques du métier. Nous concernant, on a géré du mieux possible. Nul doute, il sera compétitif, mais pas spécialement plus qu’auparavant car il l’était déjà. »


Au cours de cet entretien, il fut également question du récent départ de Davide Brivio, qui n’affecte toutefois pas les désirs de l’équipe de décrocher cette triple couronne manquée de peu en 2020. « J’étais sous le choc quand j’ai appris la nouvelle, confie-t-il. Mais nous sommes entourés de très bonnes personnes, qui n’auront aucun mal à gérer cette situation ; raison pour laquelle je reste calme. Je ne suis pas inquiet […] On est conscients de la difficulté à gagner chaque année, même si je suis persuadé qu’on peut y arriver, au vu de notre mentalité. »

La force du clan Suzuki selon Schwantz

Joan Mir, tout comme l’intégralité du clan Suzuki, souhaite en effet continuer de travailler pour poursuivre son ascension. « Peu importe, ce que supposent ces améliorations ! Nous avons tous les moyens à disposition pour progresser, ne serait-ce ces datas que je peux comparer avec mon propre coéquipier, indique-t-il. J’ai vraiment hâte d’y être, de montrer une encore meilleure facette de moi. Du moins, c’est l’objectif. Si je peux conserver ma couronne, alors j’en serai ravi. C’est aussi ce que souhaite le team. Quoi qu’il en soit, je veux plus de poles, plus de victoires. Je vais donc tout faire pour m’améliorer dans ces domaines. »

Et qu’en est-il de sa vie privée ? A-t-elle changé depuis ce sacre en MotoGP™ ? « Quand je vais au restaurant, les gens me reconnaissent, répond-t-il. Avant ce n’était pas le cas. Maintenant, on me demande des photos. J’ose à peine imaginer ce que ça serait à Majorque ! Mais c’est sûr qu’on note une différence. Pour ce qui est des entraînements en revanche, j’ai gardé les mêmes habitudes. »

Alors que réservera cette campagne 2021 à Joan Mir ? Sera-t-elle aussi brillante que 2020 ? Nous le saurons dans quelques mois.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques

Recommandés

Sky Sport 24 HD
L’ère post-Brivio vue par Mir

il y a 1 mois

L’ère post-Brivio vue par Mir