Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Rookies et déjà aux avant-postes !

Que ça soit en MotoGP™, en Moto2™ ou en Moto3™, ces débutants auront déjà fait parler d’eux…

Tags MotoGP, 2021

Comme dirait cet adage, « La valeur n’attend point le nombre d’années » : une citation particulièrement vraiment cette année, tant nos rookies se sont à ce jour distingués, quelles que soient d’ailleurs la catégorie.

En MotoGP™, tous les regards auront bien sûr été braqués vers Jorge Martín (Pramac Racing), après sa pole position de la deuxième manche. À titre de comparaison, le Madrilène faisait alors aussi bien que des pilotes comme Casey Stoner (2007) ou Marc Márquez (2013) en termes de précocité. Et la nouvelle recrue allait frapper encore plus fort le lendemain en menant pas moins de 18 tours, pour au final grimper sur la troisième marche du podium derrière Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Johann Zarco (Pramac Racing).


Ceci étant, une semaine plus tôt, l’ex-Champion du Monde Moto3™ en avait déjà mis plein la vue au moment du départ, en gagnant pas moins de dix positions. L’Espagnol avait juste eu un peu plus de mal à tenir la distance, comme en atteste cette 15e place à l’arrivée. De toute évidence, des leçons ont donc été tirées en l’espace de sept jours. Enea Bastianini (Esponsorama Racing) avait de son côté fait forte impression sur cette même manche, en arrachant d’emblée un Top 10, pour le plus grand bonheur du team Esponsorama Racing.

En Moto3™, deux hommes auront également fait parler d’eux : Izan Guevara (GASGAS Gaviota Aspar) et Pedro Acosta (Red Bull KTM Ajo). Le Majorquin se hissait tout d’abord en première ligne, avant de signer un Top 7. Et le représentant du team GASGAS Gaviota Aspar en inscrivait un second sur l’épreuve suivante.

Son compatriote se révélait pour sa part en course, avec une deuxième place pour commencer au Grand Prix Barwa du Qatar. Mais ce n’était rien à côté de ce qui nous attendait le week-end d’après et pour cause ! Le natif de Mazarrón allait jusqu’à triompher, en partant de la pitlane… Une performance inédite en Moto3™, qui n’est pas sans rappeler celle de Marc Márquez au Sachsenring en 2014, si ce n’est qu’il s’agissait de MotoGP™.


En Moto2™ aussi, les débutants auront fait sensation et tout particulièrement Raúl Fernández (Red Bull KTM Ajo), qui aurait dû rester de base dans la plus petite des catégories. Ce changement de dernière minute se sera en réalité avéré payant. Récompensé du deuxième temps des qualifications, le protégé d’Aki Ajo se montrait un peu plus en difficulté dans les derniers tours, ce qui ne l’empêchait pas de terminer cinquième. Le n°25 le transformait tout compte fait l’essai lors du GP de Doha, avec une troisième position.

Mention spéciale d’autre part pour Ai Ogura (Idemitsu Honda Team Asia) et Celestino Vietti (Sky Racing Team VR46), respectivement classés cinquième et septième de ce rendez-vous.

Et ces rookies n’ont très certainement pas fini de nous surprendre.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés