Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By motogp.com

Ils ont honoré la mémoire de Fausto Gresini au Qatar

Jorge Martín, Fabio Di Giannantonio ou Aleix Espargaró… nombreux sont ces pilotes qui ont côtoyé le team manager, à avoir brillé à Losail.

Tags 2021

Au cours de sa carrière en tant que team manager, Fausto Gresini aura repéré de nombreux talents, et beaucoup d’entre eux se seront justement distingués en marge de ces deux premières manches : une jolie façon de rendre hommage à cette légende du paddock, disparue il y a un peu plus d’un mois du Covid.

L'hommage du paddock à Fausto Gresini

Jorge Martín (Pramac Racing), qui a disputé deux saisons sous ses couleurs avec en point d’orgue ce fameux titre obtenu en 2018, ne pouvait d’ailleurs s’empêcher d’avoir une pensée émue pour lui, à l’arrivée du Grand Prix Tissot de Doha… Le Madrilène, parti de la pole pour sa deuxième apparition dans la cour des grands, venait d’y inscrire son premier podium, après avoir mené l’équivalent de 18 tours.

« Je voudrais dédier ce podium à Fausto, déclarait-il en conférence de presse. Il a été d’une grande importance au cours de ma carrière. Il a su me tendre la main à un moment où je traversais une période difficile. Il m’a dit : ‘Viens dans mon team, je sais que tu as du talent. Ensemble nous pouvons remporter ce Championnat.’ Il me manque énormément, car c’était devenu un ami proche, comme un membre de ma famille. Avant de me diriger au parc fermé, je me suis arrêté devant leur box. Je suis sûr qu’il nous regarde d’où il est. »


Néanmoins un autre de ses anciens élèves l’aurait très certainement rendu fier : Enea Bastianini (Esponsorama Racing), récompensé d’un Top 10 dès ses débuts. L’Italien avait officié pour lui de 2014 à 2016 en Moto3™…

Sans oublier Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), son pilote actuel, qui accomplissait des prouesses en terminant tout d’abord septième, à moins de six secondes du vainqueur ; ce qui était déjà du jamais vu pour une Aprilia sous l’ère MotoGP™. Le Catalan allait faire toutefois encore plus fort la semaine suivante, en franchissant la ligne en dixième position certes, mais à seulement 5.382 secondes du premier : un nouveau record !

En catégorie intermédiaire, l’héritage de Fausto Gresini est également présent au travers d’un pilote comme Sam Lowes (ELF Marc VDS Racing), qui a évolué au sein de sa structure Moto2™ en 2016 et 2019, ainsi qu’en MotoGP™ il y a quatre ans ; le Britannique ayant jusqu’à présent dominé ses adversaires.


Il était au passage à l’origine du dernier podium enregistré par l’équipe Gresini à ce niveau de la compétition… enfin jusqu’à cet exploit de Fabio Di Giannantonio (Federal Oil Gresini Moto2) lors du Grand Prix Barwa du Qatar. De retour dans ses rangs, le transalpin avait à cœur d’y arracher une troisième place pour honorer sa mémoire.

« J’y ai mis tout mon cœur, je voulais vraiment ce podium, confiait le n°21 après course. J’affiche un grand sourire, mais au fond je ressens des émotions tellement partagées. J’aurais pu faire n’importe quoi pour empocher ce Top 3 et j’y suis arrivé. Fausto, c’est pour toi ! »

En Moto3™, au-delà de ses représentants Jeremy Alcoba (Indonesian Racing Gresini Moto3) et Gabriel Rodrigo (Indonesian Racing Gresini Moto3), qui s’élançaient tous deux en première ligne du second rendez-vous, on pouvait également souligner les performances Niccolò Antonelli (Avintia Esponsorama Moto3), classé sixième puis troisième. Lui aussi avait fait partie du clan Gresini de 2012 à 2014. Bref tous ces pilotes, qui ont grandi à ses côtés, perpétuent en quelque sorte sa mémoire.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés