Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By motogp.com

MotoGP™ : Cavalier seul de Quartararo au Mugello

‘El Diablo’ aura véritablement survolé ce Grand Prix d’Italie, mettant fin à la domination de Ducati sur ses terres.

Une hégémonie Ducati finalement brisée

Ducati restait sur une série de trois victoires au Mugello, mais ce dimanche aucun représentant de la marque italienne n’aura pu défendre ce statut, pas même Johann Zarco (Pramac Racing), longtemps pointé au second rang. À vrai dire, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) était un cran au-dessus de la concurrence et aussitôt installé aux commandes, le Niçois aura filé pour ne plus jamais être rejoint. Ce troisième succès de l’année, combiné à la chute prématurée de son plus proche poursuivant Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), lui permet de compter quasiment un Grand Prix d’avance en tête du Championnat, au lieu d’une petite unité, après six épreuves.

Résumé : La bonne opération de Quartararo

Un début de course qui faisait quelques victimes…

Et notre poleman, désormais doté d’un holeshot device à l’avant, n’avait pas à rougir de son départ, bien au contraire, puisque seul Francesco Bagnaia parvenait à le passer. Surtout qu’à la surprise générale, l’Italien se faisait piéger deux tours plus tard ; de quoi laisser le champ libre au Français… enfin presque. Son compatriote Johann Zarco (Pramac Racing), qui venait de prendre l’ascendant sur Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing), se joignait en effet rapidement à lui. Derrière Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) manquait une nouvelle fois de partir au tapis en voulant éviter cette chute de Marc Márquez (Repsol Honda Team) survenue sous ses yeux.

Quartararo en métronome

Après une brève bagarre entre les deux tricolores, Fabio Quartararo prenait tout compte fait le large à coup de chronos en 1’47. Plus en difficulté sur le dernier tiers de course, Johann Zarco voyait à l’inverse Miguel Oliveira, ainsi que les GSX-RR de Joan Mir et d’Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), revenir sur lui. Le pilote du team Pramac Racing n’était d’ailleurs pas en mesure de leur résister.

Quatrième chute consécutive pour Rins

Oui mais voilà le n°42 se faisait surprendre dans le virage 15 : une quatrième chute en autant de rendez-vous disputés, qui le repousse un peu plus au classement. Johann Zarco récupérait ainsi la quatrième position.

Le dénouement

Dès lors, la hiérarchie n’allait plus évoluer. Fabio Quartararo s’illustrait devant Miguel Oliveira et Joan Mir. Le Portugais, qui avait dépassé limites de la piste dans l’ultime boucle, a bien failli rétrograder d’une place, sauf que son adversaire avait commis la même erreur. Résultat, statu quo entre les deux hommes.

GP d'Italie : La conférence post-course !

Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) terminait pour sa part au cinquième rang, devant Jack Miller (Ducati Lenovo Team) et Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini). Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), Danilo Petrucci (Tech3 KTM Factory Racing) et Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) complétaient le Top 10.

La prochaine course aura lieu dans une semaine à Montmeló.

Le Top 10 de la course :
1. Fabio Quartararo - (Monster Energy Yamaha MotoGP)
2. Miguel Oliveira - (Red Bull KTM Factory Racing) - +2.592
3. Joan Mir - (Team Suzuki Ecstar) - +3.000
4. Johann Zarco - (Pramac Racing) - +3.535
5. Brad Binder - (Red Bull KTM Factory Racing) - +4.903
6. Jack Miller - (Ducati Lenovo Team) - +6.233
7. Aleix Espargaró - (Aprilia Racing Team Gresini) - +8.030
8. Maverick Viñales - (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +17.239
9. Danilo Petrucci - (Tech3 KTM Factory Racing) - +23.296
10. Valentino Rossi - (Petronas Yamaha SRT) - +25.146

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le GP Oakley d’Italie et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass.

MotoGP™ : Et le vainqueur du GP d'Italie est...

Recommandés