Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By motogp.com

Bagnaia peut-il succéder à Stoner en Adriatique ?

L’Australien est le seul pilote Ducati à avoir triomphé en partant de la pole sur cette piste, comme le montrent les statistiques.

1. Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) repart avec la pole, sa troisième cette année après le Qatar et Aragón, en ayant établi le nouveau record de la piste à Misano.  

Bagnaia s'attend à une belle bagarre avec Quartararo

2. C’est la quatrième pole obtenu par Ducati à Misano. Casey Stoner et Jorge Lorenzo y étaient arrivés en 2007, 2008 et 2018. Mais à la différence du Majorquin, le n°27 avait à chaque fois réussi à convertir l’essai, soit en triomphant, soit grimpant sur le podium.

1

GP de Saint-Marin : La tour de la pole !

3. Depuis 2007, seuls quatre polemen sont parvenus à s’imposer à Misano : Casey Stoner (2007), Valentino Rossi (2009), Dani Pedrosa (2010) et Maverick Viñales (2020/2).

Résumé : Ducati s'offre un nouveau doublé en Q2

4. Il faut remonter à 2018 pour voir Ducati signer un doublé en qualifications sur deux week-ends consécutifs. À cette époque, la marque de Bologne en avait même enchaînés trois, de Silverstone à Aragón.

Miller : « J’ai cru que je n’allais jamais signer un tour »

5. Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), crédité du troisième chrono, avait déjà figuré à 34 reprises en première ligne sur les 46 courses qu’il a disputées en MotoGP™. Et sept de ces épreuves se sont transformées en une victoire, 17 en un Top 3.

Quartararo : « C'était la pole ou rien »

6. Jorge Martín (Pramac Racing) termine quatrième, meilleur pilote indépendant et troisième représentant Ducati des qualifications. C’est la sixième fois en dix manches qu’il partira d’une des deux premières lignes.

Martín diminué à une jambe

7. Pol Espargaró (Repsol Honda Team), auteur du sixième temps de cette Q2, faisait office de meilleur pilote Honda. Plus aucune Honda ne s’est hissée en première ligne sur ce tracé depuis 2017.

A quoi est lié ce différend entre les frères Espargaró ?

8. Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui a disputé ses sixième repêchages de l’année, s’élancera tout compte fait septième : son pire résultat pour un samedi après-midi en Adriatique.

9. Maverick Viñales (Aprilia Racing Team Gresini), dixième sur la grille, ne s’était jamais aussi bien qualifié avec la RS-GP. Il espère à présent succéder à Mike Hailwood (1961) en devenant le deuxième pilote à remporter deux courses en catégorie reine sur une même saison.

A. Espargaró et Viñales, les yeux rivés vers le ciel

10. Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) hérite pour sa part de la 11e place. C’est la huitième fois cette saison qu’il apparaît au-delà de la troisième ligne. Huit de ses 12 podiums ont été décrochés, sans pour autant avoir atteint une des deux premières rangées.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés