Achat de billets
Achat VidéoPass
News
25 jours ago
By motogp.com

Márquez à la reconquête d’Austin !

Et pendant ce temps-là, la lutte s’intensifie en tête du Championnat entre Francesco Bagnaia et Fabio Quartararo.

Après 12 manches disputées sur le continent européen, le MotoGP™ s’apprête à traverser l’Atlantique pour s’installer le temps d’un week-end à Austin : une destination qui n’avait plus été visitée depuis deux ans en raison du Covid et qui a longtemps réussi à Marc Márquez (Repsol Honda Team).

Márquez peut-il récupérer son trône au Texas ?

Il faut dire que le natif de Cervera entretient une relation particulière avec ce circuit. Le n°93 y a en effet décroché six victoires en sept participations, dont sa toute première en MotoGP™. Souvenez-vous, c’était en 2013, pour son deuxième départ au guidon de la RC213V. Il devenait à l’époque le plus jeune vainqueur en catégorie reine. En revanche, la précédente édition lui a échappé, alors qu’il était confortablement installé en tête : la seule fois de l’année où il ne figurera pas parmi les deux premiers. Du coup, le Catalan a une revanche à prendre et point encourageant : malgré qu’il ne soit pas encore à 100% de ses capacités physiquement, il vient de signer une quatrième place à Misano et les deux épreuves disputées sur des tracés antihoraires se sont à chaque fois soldées par des podiums. Au Sachsenring, l’octuple Champion du Monde y avait même gagné.

Bagnaia vs Quartararo : le duel pour le titre

Ceci étant le représentant du team Repsol Honda n’occupe que la neuvième position au général. Le titre se jouera davantage entre Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), dans la mesure où Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) a très légèrement lâché du lest après ce rendez-vous en terres adriatiques, conclu au sixième rang. À l’inverse, l’Italien s’est davantage affirmé, avec deux succès en une semaine ; résultats lui ayant permis de reprendre 22 longueurs sur les 70 qu’il affichait de retard sur son rival en quittant Silverstone. Sur le papier Austin est une piste qui devrait plutôt bien convenir à la Desmosedici compte tenu de sa longue ligne droite, même si Yamaha y possède plus de podium que Ducati. Ceci étant, on a bien vu cette année qu’ils pouvaient être compétitifs sur n’importe quel circuit.

Peine perdue pour Mir

Derrière Joan Mir, déjà pointé à près de 67 unités, on retrouve Johann Zarco (Pramac Racing), qui s’est montré plus en retrait sur les derniers Grands Prix. Mais espérons que cette récente opération du syndrome des loges puisse le libérer dans son pilotage. Accompagné de Jack Miller (Ducati Lenovo Team), battu le week-end dernier par un certain Enea Bastianini (Avintia Esponsorama), le Français fait partie des derniers pilotes à encore pouvoir prétendre à la couronne ou du moins mathématiquement.

Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), qui parvenait à se classer neuvième à Misano en dépit des nombreuses difficultés connues par KTM ce week-end-là, est actuellement dixième, bien déterminé à rectifier le tir. Les Aprilia RS-GP d’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) et de Maverick Viñales (Aprilia Racing Team Gresini), un peu moins étincelantes qu’à Alcañiz, restent en embuscade. Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) complète le Top 10.

On gardera par ailleurs un oeil sur Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), dernier vainqueur en date au Texas, qui n’a plus rien à perdre suite à cette nouvelle chute survenue en Italie.

La première séance d’essais libres MotoGP™ sera à suivre ce vendredi à 16h55.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Course MotoGP™ - Austin : Et le vainqueur est...