Test de Sepang : Reprise des préparatifs pour la saison 2023

Voici où en est resté chaque constructeur à l’issue du Shakedown, en termes d’innovations techniques.

DUCATI

Michele Pirro était chargé de préparer l’arrivée, chez Ducati, du Champion du Monde Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) et de son nouveau coéquipier Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team). L’Italien avait pour cela deux machines à disposition, pourvues d’échappements différents : un court et un plus long. Lors de l’ultime journée du Shakedown, ses efforts se seront essentiellement concentrés sur ce nouveau fairing, plus large comparé à celui de Jerez, pour renforcer l’appui au sol. Ducati s’apprête à présent à déployer toute son armada. Alors verrons-nous d’autres évolutions au cours de ce Test à Sepang ?

Michele Pirro, Ducati Lenovo Team, Sepang Shakedown MotoGP™ Official Test

YAMAHA

Côté Yamaha, on continuera d’observer attentivement les performances du moteur 2023 qui, jusque-là se seront avérées plutôt prometteuses. Cal Crutchlow (Yamaha Test Team) aurait en effet enregistré une pointe à 335 km/h mardi, soit cinq de plus que Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP™) lors de sa précédente venue en octobre.
D’autre part, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP™) et Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP™) examineront le dernier carénage que Cal Crutchlow et Katsuyuki Nakasuga auront déjà eu l’occasion de découvrir au Shakedown.

Cal Crutchlow, Monster Energy Yamaha MotoGP™ Team, Sepang Shakedown MotoGP™ Official Test

APRILIA

Paolo Bonora, le Team Manager d’Aprilia Racing confirmait pour sa part qu’une petite innovation allait voir le jour à l’avant de la RS-GP, comme le montreront par la suite ces photos. De toute évidence, Aprilia a pleinement profité de cet hiver pour faire un maximum d’essais en soufflerie. Autre point qui retiendra leur attention : le moteur ; Aleix Espargaró (Aprilia Racing) et Maverick Viñales (Aprilia Racing) s’apprêtant à prendre le relai de Lorenzo Savadori.

Lorenzo Savadori, Aprilia Racing, Sepang Shakedown MotoGP™ Official Test

On s’attend par ailleurs à ce que Miguel Oliveira (RNF MotoGP™ Team) et Raúl Fernández  (RNF MotoGP™ Team) aient eux aussi quelques pièces à tester, maintenant qu’ils ont pris la mesure de leur monture.

KTM

Chez KTM, Dani Pedrosa aura tout d’abord travaillé avec l’équipage de Jack Miller, puis avec celui de Brad Binder. Bien sûr, il s’agissait de comparer les différentes spécifications moteur, ainsi que l’aéro.

Dani Pedrosa, Red Bull KTM Factory Racing, Sepang Shakedown MotoGP™ Official Test

Mais durant ces trois jours, les regards étaient également tournés vers Jonas Folger, nouvelle recrue de la marque de Mattighofen. Au tour de Jack Miller, Brad Binder et l’expérimenté Pol Espargaró (Tech3 GASGAS Factory Racing) d’entrer en scène désormais ; Augusto Fernández (Tech3 GASGAS Factory Racing), unique rookie de la grille, ayant eu le droit de reprendre son apprentissage de la catégorie avant ses petits camarades, avec en prime deux ou trois runs sous la pluie.

VIDÉO - A.FERNÁNDEZ COMMENCE À PRENDRE SES MARQUES

HONDA

Quant à Stefan Bradl, son Shakedown aura été bien chargé après un Test de Valence bien en-deçà de leurs attentes. Le premier jour, l’Allemand aura par exemple dû jongler entre deux châssis, couplés au moteur 2023 et au nouvel échappement. Le fairing avait lui aussi subi certaines retouches, le tout sous le regard du nouveau Directeur Technique en la personne de Ken Kawauchi.

En tout cas, Marc Márquez (Repsol Honda Team), Joan Mir (Repsol Honda Team), Alex Rins (LCR Honda Castrol) et Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) risquent d’avoir du pain sur la planche.
Pour ne rien rater de ce Test à Sepang, rendez-vous donc dès ce vendredi sur notre site.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.
Stefan Bradl, Repsol Honda Team, Sepang Shakedown MotoGP™ Official Test