Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By motogp.com

Andalousie : À qui l’absence de Márquez profitera-t-elle ?

Sur le papier, Fabio Quartararo, Maverick Viñales et Andrea Dovizioso sont les favoris pour cette deuxième épreuve MotoGP™, mais…

Ce coup d’envoi du MotoGP™ à Jerez nous aura décidément offert bien des rebondissements, entre cette toute première victoire de Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) et cet horrible highside de Marc Márquez (Repsol Honda Team) qui se sera conclu par une fracture à l’humérus droit !

Mais l’heure est déjà venue de retourner en piste pour une seconde manche toujours à Jerez ; une épreuve que ne devrait pas disputer le Champion du Monde puisque tout fraîchement opéré. Dans une interview, Alberto Puig déclarait d’ailleurs ouvertement vouloir privilégier la récupération de son poulain à la précipitation, même si le natif de Cervera ne supportera certainement pas très longtemps d’être au repos forcé… Le Catalan est la première ‘victime’ de cette saison condensée qui ne pardonnera aucune erreur.

Support for this video player will be discontinued soon.

Quand peut-on espérer revoir Márquez ? La réponse de Puig

Pour Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), respectivement blessés au cours des qualifications et du warm-up, ça devrait en revanche ‘passer’. Enfin, à condition que les médecins les déclarent aptes à l’issue de la visite médicale prévue jeudi matin ; l’un s’étant fracturé la clavicule droite et l’autre s’étant fait poser une vis au niveau du poignet gauche. Après, leur week-end ne sera pas forcément une partie de plaisir.

L’absence de Marc Márquez laisse en tout cas le champ libre à ses adversaires directs, à savoir Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Andrea Dovizioso (Ducati Team), qui figuraient d’ailleurs tous trois sur le podium. Après plusieurs tentatives échouées, ‘El Diablo’ aura enfin goûté aux joies de la victoire en MotoGP™ ! 21 ans que la France attendait ça. Un moment d’autant plus historique que jamais un pilote satellite Yamaha n’avait accompli une telle performance sous l’ère MotoGP™. 21 ans, c’est également son âge ; ce qui lui permettait de s’adjuger la huitième position au classement des plus jeunes vainqueurs. Et désormais que le compteur est ouvert, le Niçois entend bien récidiver, sur ce circuit où il avait justement battu ce record de précocité en matière de pole. Attention toutefois à ne pas se laisser emporter, car les conditions promettent d’être une nouvelle fois difficiles avec la chaleur.

En attendant, Maverick Viñales compte bien avoir sa part du gâteau aussi, lui qui avait eu un rythme un peu moins bon que son futur coéquipier en course. Des soucis auxquels ils remédieront, l’Espagnol en est convaincu ! Même son de cloche pour Andrea Dovizioso, qui reconnaît avoir souffert tout au long de l’épreuve. L’Italien, opéré trois semaines plus tôt de l’épaule, était d’ailleurs presque surpris de terminer parmi les trois premiers. À eux d’exploiter au mieux désormais les précieuses données recueillies.

On disait les Ducati légèrement en retrait à l’issue de la pré-saison, mais qui trouvait-on juste derrière le n°4 : Jack Miller (Pramac Racing), qui a pourtant été gêné par quelques douleurs au bras… et un peu plus loin Francesco Bagnaia (Pramac Racing) et Danilo Petrucci (Ducati Team) aux septième et neuvième rangs ; sachant que ce circuit de Jerez n’est pas censé leur être favorable !

Support for this video player will be discontinued soon.

GRATUIT : Miller raconte le crash de Márquez en Unseen

Ça commence également plutôt bien pour Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) et Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3), qui égalent leur meilleur résultat en MotoGP™ avec ces cinquième et huitième places. Et dans l’ensemble, les KTM auront été assez performantes. Même chose pour Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing). La dernière fois qu’une RC16 avait aussi bien terminé sur le sec, c’était au Mans !

Chez Suzuki, Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) risquerait pour sa part d’avoir tout le poids sur ses épaules ; tandis qu’Aprilia a encore un peu de travail en ce qui concerne la fiabilité. Soyez donc au rendez-vous ce dimanche à 14h pour le départ de cette deuxième course MotoGP™ de l’année.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.